Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 16:00

platon

Buste de Platon. Source wikipédia.

Une tribune publiée dans le monde du 17 mai s'intitule " La Grèce nous donnera toujours des leçons essentielles".

Je connais les auteurs et l'un d'entre eux, Thanos est un ami. Je me sens donc très libre de donner mon point de vue.

L'intention de ce texte est de dénoncer la "purge" à laquelle la Grèce est soumise, qui est en train de produire des résultats catastrophiques économiquement et socialement sans résultats sur la dette. Il dénonce l'ensemble des dogmes économiques qui prévalent en Europe.

Les intentions sont louables mais des maladresses inexcusables comme "deficit abyssal" (un poncif journalistique), "tricherie" comme le carctère inéluctable de cette crise, risque d'aggraver, auprès de publics peu ou mal informés, le déficit dimage de ce pauvre pays.

La crise est bien là, mais les Grecs font face. Ils ont une grande expérience de résistance à  l'adversité depuis l'occupation Ottomane.Sans nier l'exaspération montante, ils font preuve d'une grande dignité. Parler d'une " explosion à la tunisienne" est donc une parfaite stupidité. ( cf le mouvement espagnol de la plaza del sol !).

Pour lire ce texte: link

Voici en complément, le point de vue de liza :

Le tableau de départ est brossé : dette, déficit, tricheries … mais pas expliqué … Or, c’est trois points de départ à la crise ne sont ni la faute à “pas de chance” ni la “faute des grecs “ – mais un nombre  de faits savamment orchestrés par l’Europe qui a laissé les déficits se creuser qui a fourni les outils  techniques pour « truquer » les comptes permettant à la Grèce d’être dans la zone euro etc … Ce laxisme a duré jusqu aux élections remportées par Papandreou – socialiste. Alors quoi de mieux  que de faire passer la pilule d’austérité par un socialiste afin de davantage pouvoir crédibiliser la gauche et de favoriser la montée des extrêmes ? L’Europe n’a rien trouvé de mieux.

De cela on parle peu. Mais revenons-en aux conséquences des plans d’austérité drastiques et inefficaces mis en place par le FMI et l’Europe. Certes le bilan est  catastrophique. Mais il y a des solutions. La Grèce a des ressources. Pour que la pays puisse renaître de ses cendres et se développer il faut avant toute chose lui redonner confiance et cesser ce déficit d’image qui la suit à travers le monde avec des clichés passéistes.

Oui, les Grecs sont capables, entreprenants, dynamiques. Sinon, ils seraient déjà morts. Alors, plutôt que de ressasser les « pourquoi » et « comment » il faut plutôt travailler à aider les  Grecs à se reconstruire et déjà à donner eux-mêmes de leur pays une image positive.  

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by benichou - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Bertrand Ricque 23/05/2011 21:34



Plutôt d'accord sur le fond. Il n'en reste pas moins qu'il faut prendre en compte le point de départ, avec en particulier la culture. Une culture pas aussi clanique que la Corse ou la Sardaigne,
mais néanmoins très familiale. Une culture dans laquelle la solidarité se fait au niveau de la famille (élargie) ou du village mais pas au niveau de l'état avec de grandes différences entre
Athènes, la Crète, les Îles ou le Nord. Une culture qui a besoin de temps pour évoluer et s'adapter :  appliquer la TVA pour de vrai, c'est diminuer le niveau de vie des gens de 20 % du jour
au lendemain par exemple. La naïveté de l'Europe est d'avoir cru que les Grecs allaient se mettre dans la peau d'un français ou d'un allemand instantanément. La perversité des hommes politiques
grecs de droite comme de gauche a été de laisser croire aux grecs que l'entrée dans l'économie européenne se faisait sans contreparties culturelles sur les méthodes. L'ignominie des banques a été
de profiter de la situation.


Il n'en reste pas moins que les grecs sont un peuple entreprenant, courageux solidaire et optimiste et qu'ils s'en sortiront dans la dignité en nous donnant des leçons. Pas la première, ni la
dernière.



Lizagrèce 23/05/2011 18:09



Il y a des solutions pour la Grèce comme pour les reste de l'Europe mais il faut revoir notre manière de penser. Ce qui sauvera l'Europe (et la Grèce) de la crise ? les poètes, les musiciens, les
jardiniers, les horticulteurs, pas les banquiers et les technocrates



Présentation

  • : kafenio
  •  kafenio
  • : Bienvenue au Kafenio,le café traditionnel grec, ou l'on refait le monde pendant des heures devant un café et un verre d'eau, un ouzo ou un tsipouro. alors skietho, metrio ou glyko?* * sans sucre, moyen ou très sucré ?
  • Contact

Bienvenue au Kafenio,le café traditionnel grec, ou l'on refait le monde pendant des heures devant un café et un verre d'eau, un ouzo ou un tsipouro.
Alors skietho, metrio ou glyko?*
* sans sucre, moyen ou très sucré ?
_____________________________________________________________________________________________________

Recherche

Pour s'exprimer et commenter, c'est juste au dessus...

Tourisme

Découvrir Nafplio: Nafpliotissa link

Catégories