Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 10:00

air mer gr

 

J'ai plusieurs fois souligné ici le poids que représentent les dépenses militaires dans la genèse de la dette Grecque.

Le budget de la défense est de 4% du PIB, contre 2% en moyenne Européenne. Ce différentiel de 2% cumulé sur 20 ans est égal à la moitié de la dette actuelle!

Un article récent de Marianne 2 démonte de façon clinique ce processus de surarmemnt avec des chiffres incontestables et en démonte les implications économiques et surtout politiques.

En voici quelques extraits :

« Cachez ce scandale que je ne saurai voir ! » pourraient s’exclamer, en s’adressant au gouvernement grec, bien des Tartuffe de la (fausse) rigueur budgétaire ou du (pseudo) respect des engagements contractuels. Car il en va ainsi, celles et ceux qui, actuellement, donnent des leçons aux Hellènes eu égard l’importance de leur dette publique sont les mêmes qui, plus que largement, ont contribué à sa croissance et à son importance.
Quel est ce scandale ? Qui sont ces faux dévots ?
Ce scandale est celui de l’origine comme de la structuration de la dette publique grecque qui, pour partie, présente un « côté obscur », celui du poids des dépenses militaires. Leur coût, en effet, est aussi pharamineux qu’inutile, aussi disproportionné qu’inadéquat, compte-tenu des données et contraintes  réelles de la géopolitique grecque, et ce, quand bien même la rivalité – pourtant historique et séculaire - avec le voisin turc.
Conséquence de ce qui précède, les faux dévots de la discipline budgétaire se recrutent parmi les grands exportateurs d’armes, au premier rang desquels on retrouve les USA mais, également, l’Allemagne et la France.

...Entre mars 2005 et septembre 2008, les engagements des banques d’Europe occidentale en Grèce ont doublé. Ils sont passés de 80 à 160 milliards de dollars US. Parmi les établissements financiers les plus généreux, on retrouve des banques françaises, elles sont détentrices de prés d’un tiers de la dette publique grecque. N’oublions pas leurs consœurs allemandes, elles s’adjugent 15% des créances prises sur l’Etat grec.
...
1.     l’Etat grec, déjà endetté, a pourtant reçu de nouveaux concours financiers le dotant d’un pouvoir d’achat totalement artificiel.

2.    une partie non négligeable de ce pouvoir d’achat artificiel a été consacré à des acquisitions massives d’armement.

3.    l’origine de ce pouvoir d’achat artificiel tient à des concours financiers de banques de même nationalité que les entreprises fournisseuses d’armement.

4.    ces concours financiers n’ont pu être réalisés qu’en utilisant les  sommes données par les Etats afin de recapitaliser les banques menacées de déconfiture par la crise des « subprimes ».

De cette seule situation émane déjà un parfum de scandale.

L’on se trouve, en effet, en présence d’un circuit financier démontrant un réel abus, en l’occurrence un détournement d’emploi et de finalité concernant de l’argent public et ceci à hauteur de plusieurs milliards d’euros.

 

...La dette publique grecque présente toutes les caractéristiques d’un futur emprunt russe.

Elle constitue, de fait, une menace pour la stabilité de l’euro et pour la solidité de nombre d’institutions financières derrière lesquelles on retrouve des salariés et la sécurité des dépôts comme de l’épargne de nombreux clients, hommes et femmes ordinaires. Outre cela, une de ses caractéristiques provient du fait qu’elle découle d’une concordance de facteurs dont certains mettent directement en cause attitude et choix d’institutions et/ou d’acteurs du monde de l’économie et de la finance.

Compte-tenu de tout cela, il est très étonnant de constater qu’aucun parlement, ni européen, ni français ou autre, n’ait, pour l’instant, décidé de se pencher sérieusement sur la question.

Désintérêt … ou lobbying efficace de tel ou tel

 

Cet article est assez long et un peu compliqué, mais j'en conseille vivement la lecture.

la Grèce est endettée mais surarmée, cherchez l'erreur.


Partager cet article

Repost 0
Published by benichou - dans politique
commenter cet article

commentaires

Renée 17/03/2013 17:48


c'est malheureux de voir cela....je refais mes liens car j'ai changé pour chrome navigateur et de plateforme..Amitiés

Bertrand Ricque 26/06/2011 08:48



Faut un grand jardin pour le ranger mettre les pots de fleurs dessus et l'été la clim est un peu molle. Cà consomme pas mal au démarrage mais tu peux te contenter d'une assurance au tiers.



Bertrand Ricque 25/06/2011 22:23



Nos amis américains sont en train de proposer aux grecs gratuitement 500 chars M1A1 Abrams. Ben oui, c'est psa idiot. De toute façon ils ne s'en servent plus. Rien que l'argent de la maintenance
suffit à faifre vivre les entreprises. Nous, avec nos 500 chars Leclerc de trop, on essaye de les vendre à tout le monde de la Colombie au Qatar. On y croit. Faut dire qu'avec notre législation
on n'est pas arrivés. Les américains ont une organisation plus subtile que nous. C'est l'état qui achète au entreprises pour revendre (éventuellement à perte mais dans ce cas c'est de la
stratégie) aux autres états. En France, nos institutions organisent la concurrence entre français (c'est à dire choississent celui qui leur plait, pas le mieux placé) et le laissent se
débrouiller. On se demande comment on gagne encore des contrats.



benichou 26/06/2011 06:06



Trés interessant. les Americains sont décidément très forts en matière d'armement...


Tu crois que si je demande poliment, ils m'en donneraient un ?


 



Bertrand Ricque 25/06/2011 22:16



Bon, renseignements pris, il semblerait tout de même que Mme Merkel ait dit à M Sarkozy que les français ayant bien déconné avec les grecs (sous-entendu les frégates et les mirage 2000), ils
pouvaient bien payer. On vient aussi de découvrir que la filiale grecque de Thalès aurait versé quelques millions € au précédent ministre de la défense grecs. Bon, Thalès France dira qu'ils
n'étaient pas au courant... et que c'est un problème grec...



benichou 26/06/2011 06:09



Non Mossieur, nous les français, nous ne mangeons pas de ce pain là !



Lizagrèce 09/06/2011 13:19



Et "kisdaitkivend"  ses "mirages" et autres gadgets ? ...


Celui ou celle qui deviengagne un GROPODEVIN de chez Siemens !



Présentation

  • : kafenio
  •  kafenio
  • : Bienvenue au Kafenio,le café traditionnel grec, ou l'on refait le monde pendant des heures devant un café et un verre d'eau, un ouzo ou un tsipouro. alors skietho, metrio ou glyko?* * sans sucre, moyen ou très sucré ?
  • Contact

Bienvenue au Kafenio,le café traditionnel grec, ou l'on refait le monde pendant des heures devant un café et un verre d'eau, un ouzo ou un tsipouro.
Alors skietho, metrio ou glyko?*
* sans sucre, moyen ou très sucré ?
_____________________________________________________________________________________________________

Recherche

Pour s'exprimer et commenter, c'est juste au dessus...

Tourisme

Découvrir Nafplio: Nafpliotissa link

Catégories