Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2010 1 08 /11 /novembre /2010 08:12

ekloges2010

Source: Athens news agency

 

Le premier tour des élections locales Grecques, destinés à élire 13 chefs de régions et 325 maires a eu lieu hier.

Malgré un fort taux d'abstention, dépassant les 45%, vers 23h30, dimanche soir, les premières estimations donnaient le Pasok en tête des votes en Attique, ainsi que dans a peu près la moitié des régions (soit 6-7 sur 13).

A Athènes, le maire sortant Nikitas Kaklamanis  (ND) est donné favori contre Giorgos Kaminis, rassemblant environ 35% des voix contre 28%. Dans la grande majorité des préfectures et des municipalités, un deuxième tour aura lieu dimanche prochain, 14 Novembre.
Donc le PASOK semble avoir évité une défaite annoncée  en rase campagne!

Au vu des premiers résultats il semble que l'on s'oriente vers un Statut quo par rapport à 2006 .

 

media xl 3632968Le pari de la dramatisation.

Georges Papandreou avait choisi de dramatiser l'enjeu des élections locales.

Dans une posture "Gaullienne", il avait menacé

(il ny a pas d'autre terme) de recourir à des élections générales si le résultat n'était pas bon.

Une façon de mettre les grecs au pied du mur:

" Vous êtes pour ou contre ma politique, mais il va falloir le dire clairement".c'était aussi un discours à destination du PASOK, où certains trainent les pieds: Venizelos, ministre de la défense n'a rien trouve de mieux que de partir en Roumanie, plutôt que de participer à la campagne!

Le premier ministre est apparemment satisfait des résultats. Lors de son discours, dimanche soir, à 23h, Georges Papandréou a remercié les citoyens pour la confiance qu'ils lui accordent, une nouvelle fois, et annoncé "la reprise du travail" dès le lendemain. "Ensemble, nous avons réussi à contredire ceux qui considéraient que notre pays n'avait pas de futur. Nous allons poursuivre nos efforts dans les meilleures conditions" a t'il déclaré.

 

L'opposition: des branquignols.samaras

Le gouvernement a été puissamment aidé par un opposition nullissime, notamment Nea Dimokratia.

Il est vrai que Samaras n'a pazs arrété de se répandre en déclarations surréalistes :

Le déficit grec serait imputable surtout à celui des chemins de fer, et on peut en venir à bout très vite. Il a d'ailleurs des solutions pour tout,en se gardant bien de dire lesquelles.

Celà lui a valu de se faire traiter de populiste par C. Mitsotakis, vice président de ND.

Voir Du rififi chez Nea Dimokratia...

Le dernier gag en date est extraordinaire :

"Pour sa part, dans une interview accordée à Mega
Channel, M. Samaras a laissé entendre que le Premier ministre souhaitait éventuellement se débarrasser de la responsabilité de gouverner le pays, en raison des problèmes et des impasses créés par sa propre politique." Kathimerini.

C'est précisement ce qu'a fait le gouvernement Karamanlis (ND), en convoquant des éléctions législatives anticipées, qu'il était sûr de perdre, après avoir maquillé les comptes du pays.

Résultat : 42% de popularité pour Papandreou contre 23% à Samaras!

Pour plus de détails sur l'état de l'opinion keep talking greece

La situation ici est l'exact symétrique de ce qui prévaut en France: un PS en dessous de tout, qui ouvre tous les jours un boulevars à Sarko.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by benichou - dans politique
commenter cet article

commentaires

dornac 09/11/2010 21:54



Déficit dû aux chemins de fer ? Mais il n'y a que deux lignes en Grèce !! Comme c'est drôle !


Merci pour ces nouvelles du front.



lizagrèce 08/11/2010 23:02



Pourtant Samaras l'avait assuré : "


-Il a les solutions pour endiguer la crise économique : "Le chemin de l'espoir" ...


Il n'a pas précisé si les cierges étaient fournis.



benichou 09/11/2010 05:36



Sa politique c'est "la mélodie du bonheur"...



Mylène 08/11/2010 21:30



Pas de nouvelles en France de l'Europe en effet, pas plus de la Grèce, c'est fou quand même avec tous les moyens de com qu'on possède aujourd'hui, et ce matraquage auquel on a eu droit
pour nos faire croire qu'on était tous européens... vaste programme hein lol


De toutes manières ces hommes de pouvoir actuels ne sont pas là ou ils sont par hasard...



benichou 09/11/2010 05:37



Oui, les peuples ont les dirigeants qu'ils méritent.



sittelle 08/11/2010 13:41



Merci des explications; silence habituel chez nous. Nous avons une chaine Euronews qui nous donne des nouvelles de partout sauf de l'Europe . Bonne journée; ici pluie, froid et tempête !



Benichou 09/11/2010 05:42



On s'est baignés hier!


Cordialement.



Natacha 08/11/2010 08:55



Merci pour les infos Monsieur Kafenio. Ici pas vraiment d'échos de ce symétrique et pour cause ! Bises



benichou 09/11/2010 05:43



Le kafetier fait de son mieux...



Présentation

  • : kafenio
  •  kafenio
  • : Bienvenue au Kafenio,le café traditionnel grec, ou l'on refait le monde pendant des heures devant un café et un verre d'eau, un ouzo ou un tsipouro. alors skietho, metrio ou glyko?* * sans sucre, moyen ou très sucré ?
  • Contact

Bienvenue au Kafenio,le café traditionnel grec, ou l'on refait le monde pendant des heures devant un café et un verre d'eau, un ouzo ou un tsipouro.
Alors skietho, metrio ou glyko?*
* sans sucre, moyen ou très sucré ?
_____________________________________________________________________________________________________

Recherche

Pour s'exprimer et commenter, c'est juste au dessus...

Tourisme

Découvrir Nafplio: Nafpliotissa link

Catégories