Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 09:43

eurooccupiers

Source Ekathimerini.

 

Les ministres des finances de la zone Euro ont approuvé hier le versement de la 6ème tranche de 8 milliards Euro ( dont 2,8 provenant du FMI).

 

" Très attendu, le déblocage de cette enveloppe s'inscrit dans le cadre du plan de 110 milliards d'euros décidé en mai 2010. Cette décision permet surtout de mettre sur les rails le second plan de sauvetage préparé fin octobre, qui doit être finalisé entre le gouvernement grec et les créanciers privés début 2012."

" Il faut dire que le déblocage de cette tranche avait été repoussé à plusieurs reprises. Les dix-sept avaient donné une première fois leur feu vert de principe à son versement avant la démission du gouvernement socialiste de Georges Papandréou, remplacé depuis par un gouvernement d'union nationale dirigé par Lucas Papademos. Toutefois, ils avaient suspendu leur approbation finale à une exigence conjointe de la zone euro et du FMI de voir les trois principaux partis politiques grecs soutenant la nouvelle équipe dirigeante promettre d'appliquer les réformes structurelles précédemment décidées. Or, les trois chefs des principaux partis, -dont le leader de la droite hellénique Antonis Samaras, jusqu'alors très réticent-, se sont finalement engagés dans cette voie." le Figaro économie.

Il était grand temps. Sans cet argent, le pays n'aurait pas pu faire face aux primes de fin d'année des fonctionnaires, et surtout au paiement des retraites en Janvier.

Tout ceci n'est qu'un mauvais bricologe qui "sauve les meubles" mais ne résoud rien.

je voudrais vous soumettre un papier de Gabriel Colletis dans MEDIAPART:


" Le salut de la Grèce ne viendra ni de l'extérieur (l'Europe, la Chine ou les États-Unis, le Fonds monétaire international, etc.) ni de ses classes dirigeantes actuellement au pouvoir. Il viendra du peuple grec lui-même. L'avenir de la Grèce s'écrira en grec ou ne s'écrira pas. Plutôt en langue démotique qu'en langue "pure" (katharevoussa)…

Ce salut ne repose ni sur la sortie ou le maintien dans la zone Euro, ni sur un hypothétique retour de la drachme, ni sur une réduction du déficit ou de la dette publics recherchés comme une fin en soi.

Le salut que les Grecs devront rechercher par eux-mêmes devra répondre à trois questions :

-        Comment redévelopper les activités productives et l'industrie grecque ? L'industrie grecque ne représente aujourd'hui que moins de 8% du produit intérieur brut et les Grecs n'ont d'autre choix actuellement que d'importer l'essentiel des produits industriels qu'ils consomment…y compris leurs vêtements, les produits agro-alimentaires, jusqu'aux bateaux que les armateurs grecs n'achètent plus aux chantiers navals du pays 

 

-        Comment reconstruire les institutions du pays ? Aucun pays ne peut fonctionner avec un État à la fois faible et pléthorique, des services publics sans moyens, des banques fragilisées par la masse des crédits douteux qu'elles ont distribués, un droit du travail en voie de démantèlement.

-        Comment renouer le lien social ? Les Grecs ne se supportent plus les uns les autres. Mais les Grecs, depuis longtemps, sont connus pour leurs querelles incessantes (que dénonçait Byron en son temps) et leur difficulté à se mettre autour d'une table pour définir un projet commun alors qu'ils ont inventé la démocratie ! Le "vivre ensemble" s'est dégradé comme s'est détérioré le lien à la Nature, si belle et si généreuse de ce pays.

 Il ne m'appartient pas de répondre à ces questions mais il est de mon droit et même de mon devoir de les poser."

 

Partager cet article

Repost 0
Published by benichou - dans Economie
commenter cet article

commentaires

lizagrèce 02/12/2011 20:55


Le lien social n'est pas aussi distendu. Il y a même de beaux exemples de solidarité et de belles initiatives par les temps qui courent mais il en faudrait encore davantage pour que le pays se
redéveloppe . Les talents, l'énergie  sont là - paralysés par l'effet de crise ...

Vladimir Vodarevski 30/11/2011 19:20


C'est direct. La crise semble faire bouger les choses. J'ai lu que les riches commençaient à être poursuivis pour fraude fiscale. Mais pas encore les très riche.  

benichou 01/12/2011 14:07



ce que vous évoquez est appliqué depuis plus d'un an, mais de façon erratique.


Quand aux " très riches", leurs avoirs sont bien au chaud en Suisse, à londres, et autres paradis fiscaux.



Présentation

  • : kafenio
  •  kafenio
  • : Bienvenue au Kafenio,le café traditionnel grec, ou l'on refait le monde pendant des heures devant un café et un verre d'eau, un ouzo ou un tsipouro. alors skietho, metrio ou glyko?* * sans sucre, moyen ou très sucré ?
  • Contact

Bienvenue au Kafenio,le café traditionnel grec, ou l'on refait le monde pendant des heures devant un café et un verre d'eau, un ouzo ou un tsipouro.
Alors skietho, metrio ou glyko?*
* sans sucre, moyen ou très sucré ?
_____________________________________________________________________________________________________

Recherche

Pour s'exprimer et commenter, c'est juste au dessus...

Tourisme

Découvrir Nafplio: Nafpliotissa link

Catégories