Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 08:43

TOM dead-greece-490

Source Greekcartoonist

Dans un récent interview, Angela Merkel, a évoqué de façon sybilline un possible effacement de la dette grecque.

Aussitôt, les gazattes spéculent sur un changement d'attitude de l'Allemagne!Voici ce qu'elle a dit :

« Si la Grèce arrive un jour à s'en sortir avec ses recettes sans contracter de nouvelles dettes, alors on doit regarder et évaluer la situation. Cela ne se passera avant 2014-2015, si tout marche comme prévu", selon la chancelière allemande. "L'actuel programme d'aide à la Grèce court jusqu'à 2014. Et nous avons donné deux ans supplémentaires, jusqu'en 2016 à la Grèce pour qu'elle atteigne certains objectifs budgétaires ». 

En fait, pas grand chose.

En revanche, le bon doktor schauble ( voir  Mister Schauble et...Docteur Folamour )continue dans son attitude de refus catégorique

"Les spéculations actuelles sur un effacement de dette sont exactement le mauvais signal que nous ne devons pas envoyer, surtout si nous voulons continuer à soutenir la Grèce sur ce chemin difficile", avait-il déclaré vendredi 30 novembre, ajoutant que "ces fausses spéculations ne résolvent pas le problème".

Comme d'habitude avec Merkel, c'est une déclaration à usage interne. ( voir Quand Merkel rime avec Machiavel...)

En attendant la situation continue à se dégrader.

Chômage en Grèce :

Année

Prévisions de la Troïka en Septembre 2010 :

Réalité :

2010

11,80%

14,40%

2011

14,60%

21,20%

2012

14,80%

25,4%*

Croissance économique de la Grèce (PIB) :

Année

Prévisions de la Troïka en Septembre 2010 :

Réalité :

2010

-4,00%

-4,90% 

2011

-2,60%

-7,10%

2012

+1,10%

-7,00%**

(* chiffre à la fin Août 2012
**prévision début novembre 2012)

Source: Okeanews

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by benichou - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Bertrand Ricque 06/12/2012 07:53


Mes sources : http://www.manicore.com/documentation/articles/entretiens/terraeco_nddl.html

Bertrand Ricque 06/12/2012 07:34


En l'occurrence, nous faisons probablement déjà partie des pauvres...

benichou 06/12/2012 08:29



Parle pour toi!


Moi je suis un retraité opulent.


Tous les retraités de France et de Navarre sont richissimes, c'est bien connu!


Des nantis on vous dit, mon bon Monsieur!



lizagrèce 05/12/2012 12:15


C'est qui les statiticiens  de la troïka ??? On a viré des fonctionnaires grecs pour moins que ça !

Bertrand Ricque 05/12/2012 11:34


Je pense que la diminution (provisoire ou pas) de l'énergie disponible jointe au coût des investissements colossaux nécessaires (l'unité étant proche de l'année de PIB) à la création des
sources d'énergie de remplacement (au même niveau, ou plus, ou moins) va engendrer une baisse du niveau de vie de l'ordre de 10% à 30%. Il y aura ceux qui sauront s'y adapter techniquement (pour
se déplacer par exemple) et psychologiquement (en étant ravis de cultiver leur potager par exemple) et ceux qui ne sauront pas (en refusant d'arrêter d'acheter des fraises à Noël par exemple).
Ces derniers vont être très malheureux et frustrés, et par conséquent révoltés. Ce sera justifié sur le moement, bien évidemment. Mais révoltés contre quoi en fait. Contre un passé qui ne peut se
prolonger ? Contre des rêves non réalisés qui ne sont que la reproduction du vécu de nos parents ? Contre l'illusion d'avoir été "riches" et d'être rattrappés par la réalité ?

benichou 06/12/2012 05:15



Dans ce cas, mieux vaut génocider ces salauds de pauvres tout de suite!



Bertrand Ricque 05/12/2012 09:54


Je crains que ces taux de chômage ne fassent que préfigurer notre propre avenir entre faible besoin des produits du travail et récession du à la baisse de l'énergie disponible. Enfin, je dis
crains mais je ne sais pas si on doit le craindre en souhaitant renverser la vapeur, ou si ou doit le craindre comme transition douloureuse vers autre chose, ce qui n'est quand même pas
pareil.

benichou 05/12/2012 11:20



La Grece est un vrai laboratoire.


- de ce qui nous attend.


- des politiques mises en place par l'UE pour paupériser tout le monde.


Or changement radical ( à définir), point de salut.



Présentation

  • : kafenio
  •  kafenio
  • : Bienvenue au Kafenio,le café traditionnel grec, ou l'on refait le monde pendant des heures devant un café et un verre d'eau, un ouzo ou un tsipouro. alors skietho, metrio ou glyko?* * sans sucre, moyen ou très sucré ?
  • Contact

Bienvenue au Kafenio,le café traditionnel grec, ou l'on refait le monde pendant des heures devant un café et un verre d'eau, un ouzo ou un tsipouro.
Alors skietho, metrio ou glyko?*
* sans sucre, moyen ou très sucré ?
_____________________________________________________________________________________________________

Recherche

Pour s'exprimer et commenter, c'est juste au dessus...

Tourisme

Découvrir Nafplio: Nafpliotissa link

Catégories