Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 06:43

Hollande dubitatif tele 604

 

Hier, le président de la républiqure a fait la déclaration suivante:

"J'ai conscience que les électeurs (grecs) doivent avoir  la pleine souveraineté, mais je dois les prévenir que (...) si l'impression est donnée que les Grecs veulent s'éloigner des engagements qui ont été pris et abandonner toute la perspective de redressement, alors il y aura des pays dans la zone euro qui préféreront en terminer avec la présence de la Grèce dans la zone euro".Le Monde.

C'est d'abord une intervention intolérable dans les affaires intèrieures d'un pays, de quel droit ?

En demandant aux Grecs de bien voter, il s'aligne sur les positions les plus extrèmistes de Schauble et consorts. ( Mais si vous connaissez! voir Mister Schauble et...Docteur Folamour ).

Ensuite il méconnait cette vérité des traités: pour partir, les grecs doivent être consentants! comme je l'ai montré dans: Grèce: la sortie de l'Euro est un grand bluff...

On ne paut pas en même temps prétendre promouvoir une politique de croissance en Europe et approuver la politique appliquée à la Grèce, dont le résultat est l'exact contraire.

J'en déduis que tout celà n'est que POSTURE ! Ajouté au tweet digne des Médicis, c'est un quinquennat qui démarre bien mal.

 

               

 

Repost 0
Published by benichou - dans politique
commenter cet article
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 07:00

karkatsoulis

Source SIPA.

Panagiotis Karkatsoulis a été sacré «meilleur fonctionnaire du monde» par l’American Society for Public Administration (ASPA), une association américaine qui récompense chaque année les performances d’un professionnel du service public aux USA et à l' international.

Cet agent modèle affirme avoir dans son cartable un projet de réorganisation de l’Etat grec. Il désespère cependant de ne pas trouver preneur parmi les hommes politiques locaux, qu’il juge très sévèrement : «Les Grecs ont bien compris que nos politiques sont les premiers coupables de la situation difficile dans laquelle nous nous trouvons».

En 2011, ce chef du «service spécial pour la planification stratégique» avait déjà réalisé un rapport sans complaisance sur l’administration locale, rapidement mis au panier en même temps que son ministre. A 58 ans, il se déclare aujourd’hui«fatigué» comme tous «les gens qui veulent faire bouger les choses en Grèce»

C'est un vrai pied de nez aux imbécilités proférées sur les fonctionnaires Grecs.Si certains ne foutent pas grand chose-c'est de notoriété publique, notamment ceux qui doivent leur place au clientélisme-un grand nombre est très dévoué au service de l'état.Leur efficacité est souvent limitée par un système, où les politiques n'arrêtent pa de leur mettre des bâtons dans les roues.

Pour en savoir plus sur ce fonctionnaire modèle: Presseurop et le JDD

Repost 0
Published by benichou - dans Economie
commenter cet article
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 06:07

meryl streep

Le comité directeur de la fondation Gilles Benichou pour le rapprochement entre les peuples, s'est réuni le 2 Juin dernier.

Il a décerné, à l'unanimité, le grand prix 2011 du documentaire à SOPHIE DORNAC, pour l'ensemble de son oeuvre, avec une mention particulière pour " J'ai rêvé de Zante la bleue ". Ce grand prix est doté d'une bourse de trois millions de roupies.

Toutes nos félicitations à la lauréate.

Son prix lui sera remis le 15 Août 2012, au sommet du mont Olympe, en présence de SE Carolos Papoulias, président de la République Héllénique.

Repost 0
Published by benichou - dans culture
commenter cet article
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 05:40

loukanikos TIME-226x350

Couverture du magazine TIME.

Loukanikos ( en grec "saucisse") vient d'être élu personne de l'année 2011 par le magazine TIME.

C'est un bon gros chien, comme on en voit beaucoup en Grèce, des chiens libres, nourris par des habitants et pas agressifs du tout.Il y en a pas mal à Nafplio, et ils nous accompagnent dans nos promenades, avant de vaquer à leurs occupations!

Ce chien là est une icone de la protestation. Il est écolo, combatif, résistant, se contre-fiche des médias et des couleurs politiques : en un mot, il est in-di-gné  !

" J’ai rencontré Loukanikos chaque jour de mes déambulations Athéniennes, lorsque que mes balades me faisaient passer par Syntagma. Toujours présent, toujours attentif, toujours prêt. Jamais aggressif envers ses compatriotes (canins et humains), sa philosophie se résume à celle qui habite la totalité de ses amis canins de Grèce : il est libre, Loukanikos, mais comme de plus en plus de grecs, il est sans domicile fixe, sans salaire, ne touche pas de chômage, n’a pas les moyens de payer ses soins dans les hôpitaux, doit se débrouiller grâce à la générosité de ses compatriotes et passe ses « vacances » à Athènes." Okeanews.

Voici quelques photos des exploits de Loukanikos.

loukanikos1

loukanikos 06

loukanikos 09

loukanikos3

loukanikos2

Repost 0
Published by benichou - dans culture
commenter cet article
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 06:51

Tsipras

Source ekathimerini.

Alex tsipras a présenté le programme de gouvernement de Syriza jeudi dernier.

C'est une grande première. A ma connaissance, c'est la première fois depuis 1974, qu'un parti poltique Grec présente un programme complet et cohérent.

"Alexis Tsipras a essentiellement centré son discours sur les conséquences sociales injustes du mémorandum qui mettent aujourd’hui la Grèce au bord d’une crise humanitaire dont les symptômes apparaissent se font de plus en plus violents. Le leader de la gauche radicale a mentionné à ce propos la tragédie des suicides commis pour des raisons économiques."Media part.

Si on veut  résumer le programme de façon lapidaire : c'est un non à l'austérité ( et donc au mnemonio) mais un oui à l'Euro et à l'Europe.

plan syrizaLe contenu.

On se bornera ici aux aspects principaux, économiques et fiscaux.

 

Economie

- Dès l’entrée au vigueur d’un gouvernement de « gauche », le mémorandum serait purement et simplement annulé.

- Renégociation de la dette au niveau européen, négociation pour un moratoire sur le remboursement de la dette.

- Audit de la dette

- Renégociation des prêts contractés

- Indexation des taux d’intêrets de la dette sur le taux de croissance

- Nationalisation des banques qui ont fait l’objet de recapitalisation

- Création d’un mécanisme de contrôle des dépenses publiques

- Gel des réductions des dépenses sociales

- Abolition des mesures prises à l’encontre des intêrets des travailleurs

  • Retablissement des conventions collectives supprimées par l’austérité
  • Rétablissement du salaire minimum à 751€
  • Réhaussement des minimas sociaux

Fiscalité

- Reduction de la TVA pour les produits de première nécessité

- Révision du système fiscal, pour le rendre plus « juste »

- Annulation des taxes spéciales, particulièrement pour les personnes sans emploi et les retraités

- Lutte contre l’évasion fiscale

  • Etablir un registre de tous les grecs « tricheurs » qui placent leur argent à l’étranger, et les taxer convenablement
  • Application d’une mesure « à l’américaine » déchéant la nationalité à quiconque ne paie pas ses impôts en Grèce
  • Négociation avec la Suisse d’un accord spécial, permettant de taxer les dépôts grecs qui s’y trouvent.

-  Négociation avec les armateurs, pour revoir les 46 lois d’exemption de taxes qui les concernent, et réfléchir à un régime de taxation approprié.

Pour lire l'ensemble du programme : Mediapart.

Une partie de bras de fer.brusselanmen

Dès les résultats du 6 mai, marqués par l'absence de majorité et par la percée de Syriza, la machine à désinformer s'est mise en marcche.

En grèce d'abord, où Tsipras est sous les feux croisés du PASOK et de Nea Dimokratia qui agitent le spectre de la ruine due à la sortie de l'Euro pour faire peur aux électeurs. Ils ont un allié: le KKE qui critique violemment Syriza.

Sur le plan extérieur, le Fmi a coupé tout contact jusqu'au 17 Juin, alors qu'un gouvernement constitutionnel existe.

Barroso menace...c'est habituel! Et Dans leur déclaration finale sur la Grèce, adoptée dans la nuit de mercredi à jeudi, les dirigeants de l’Union européenne affirment vouloir « que la Grèce reste dans la zone euro » mais précisent aussitôt « tout en respectant ses engagements ». Les Grecs doivent accepter les plans d’austérité qui leur sont imposés. Pour qu’il n’y ait aucun doute sur le sens de cette injonction, les 27 ajoutent : « Nous espérons qu’après les élections, c’est le choix que fera le nouveau gouvernement grec. » Autrement dit, votez bien ou il vous faudra prendre la porte. ( L'humanité).

S'il a la majorité le 17 Juin, Tsipras a une bonne chance de dominer le bras de fer. S'il tient bon, l'UE y regardera à deux fois avant de couper les vivres à la Grèce, ce qui entrainerait un défaut aux conséquenses incalculables pour l'Europe,et pour le monde!

PS pour voir les dessins de Yannis Iannou : Greek cartoonist

Repost 0
Published by benichou - dans politique
commenter cet article
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 06:50

exit shrank

Dessin de Peter Shrank. Presseurop.

Depuis les élections du 6 mai dernier, (voir Un grand bravo à l'Europe, la Troïka et à Merkozy : la peste brune va entrer au parlement Grec. ),la sortie de la Grèce de la zone Euro est évoquée quotidiennement par la presse mondiale.

Voici un florilège de ce qu'on a pu trouver, uniquement dans la presse Française.

 

L'euro va quitter la Grèce avant que la Grèce quitte l'euro 

Athènes année Zéro

Grèce: un commissaire européen évoque l'hypothèse d'une sortie de la zone euro

Le scénario catastrophe de la sortie de l'euro 

Anticipant une sortie de l'euro, les Grecs rechignent à payer leurs impôts

La Grèce dans une véritable impasse

La Grèce se prépare à la sortie de l'euro

Tout celà n'est pas sérieux, les journalistes et éditorialistes répètent comme une mantra, un bluff initié par Bruxelles pour inciter les Grecs à "bien voter".Manifestement personne n'a lu les traités.


Tratado de Lisboa 13 12 2007 (08) editedQue prévoient les traités ?

Pour ce qui est du traité de Maastricht: rien.

"Le traité de Maastricht qui était la base juridique pour la création de la zone euro ne prévoit pas une solution de retrait de la zone euro ni d’un retrait de l’Union Européenne(ci-après l’UE). Selon certains auteurs (Zilioli, 2005), le traité ne permettait pas un retrait de la zone euro pour la raison que pendant la troisième phase de l’UEM les taux de conversion sont « irréversiblement fixés », ce qui rend le passage à l’euro irrévocable (Record, 1999) 5."

Pour le traité de Lisbonne, il y a l'article 50.

"Il s’agit de la procédure prévue par l’article 50 du TUE (ancien article 49A). Dans cet article, il est précisé que tout Etat membre peut, à tout moment, et conformément à ses règles constitutionnelles, décider unilatéralement de se retirer. Une fois cette décision notifiée au Conseil Européen, une procédure lourde est mise en place, qui prévoit l’engagement de négociations (article 188N) impliquant le Conseil Européen, la commission et le Parlement, et même la Cour de Justice des communautés européennes (CJCE) si elle est saisie par un autre Etat membre."

En tout état de cause, la sortie ne peut se faire avant deux ans.

Pour en savoir plus : Cedric Mas et Redzepagic .Indigeste, mais très intéressant.


Retour au Drachme ?drachme

Ce reour n'est possible que si, et seulement si, les Grecs le souhaitent. Ce n'est pas le cas de la population, qui, à plus de 80% souhaite rester dans la zone Euro.

Toutefois, si le pays y trouve un intérêt, et si les Européens sont assez fous pour lui proposer ( le coût serait de quelques centaines de milliards d'Euro !), celà se fera dans un cadre négocié.

Les Grecs pourraient obtenir un nouvel abandon de créances ( désormais détenues par l'Europe) et comme son déficit est de 2/3% hors service de la dette, celà peut être jouable, combiné avec une dévaluation d'au moins 50%.

Comme les Grecs ont une grande habitude de l'adversité, et de repartir après être ruinés, ça peut marcher.

Voici quelques points de vue plus sérieux sur le problème:

Georges Hugeux : le temps du sang froid et du courage et la Grece restera dans l'Eurozone

La Stampa: Bluff

Ainsi qu'une mise au point salutataire de Jacques Sapir Après les déclarations de Lagarde..

Repost 0
Published by benichou - dans Economie
commenter cet article
28 mai 2012 1 28 /05 /mai /2012 16:00

propagandastaffel

Affiche de la propagandastaffel.

 

 

Le ministre allemand de l'Economie Rainer Brüderle veut faciliter le recrutement par les entreprises allemandes de travailleurs qualifiés étrangers, et a même évoqué dans un entretien publié vendredi le paiement d'une prime d'incitation pour les attirer.
"Le sujet de l'attractivité de l'Allemagne pour les travailleurs qualifiés étrangers est tout en haut de mes priorités", a dit le ministre libéral au quotidien Handelsblatt. "Je veux élaborer un plan pour (les) faire venir en Allemagne", a-t-il déclaré.
Ce plan pourrait inclure un abaissement du seuil de revenus en-dessous duquel les étrangers non-Européens ne peuvent pas venir travailler en Allemagne, a-t-il déclaré.
Autre piste : "Il est envisageable que les entreprises qui peuvent se le permettre et qui ont un besoin urgent paient une prime d'incitation", a-t-il ajouté. Mais en aucun cas l'Etat allemand n'y irait de sa poche, a-t-il affirmé.

On sait que les travailleurs étrangers sont dans des situations plutôt précaires.On m'a cité le cas de medecins Grecs payés 2500 E mensuels, soit moitié moins que leurs homologues Allemands.

On sait que la démographie est le talon d'achille de ce pays.

L'Allemagne elle-même consi­dère moins sa faible natalité comme un avantage à court terme que comme un handicap à long terme. Pour la croissance et surtout le financement des retraites. 
La pénurie de main-d'oeuvre qualifiée est un vrai souci pour l'économie allemande, et un problème appelé à empirer dans un pays à la natalité en berne. Le cabinet de consultants McKinsey estime que deux millions de salariés qualifiés manqueront en 2020.

L'Allemagne n'est pas prête d'arrêter ses efforts.

propagandastaffel2


Repost 0
Published by benichou - dans Economie
commenter cet article
26 mai 2012 6 26 /05 /mai /2012 07:54

RIBER-greece-elections

Source: greek cartoonist association.

Repost 0
Published by benichou - dans politique
commenter cet article
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 07:00

sortie Ioannou greece

Source: yannis ioannou

 

Repost 0
Published by benichou - dans Economie
commenter cet article
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 07:30

dilemme-greece

Dessin de Trouw. source Presseurop.

 

Repost 0
Published by benichou - dans Economie
commenter cet article

Présentation

  • : kafenio
  •  kafenio
  • : Bienvenue au Kafenio,le café traditionnel grec, ou l'on refait le monde pendant des heures devant un café et un verre d'eau, un ouzo ou un tsipouro. alors skietho, metrio ou glyko?* * sans sucre, moyen ou très sucré ?
  • Contact

Bienvenue au Kafenio,le café traditionnel grec, ou l'on refait le monde pendant des heures devant un café et un verre d'eau, un ouzo ou un tsipouro.
Alors skietho, metrio ou glyko?*
* sans sucre, moyen ou très sucré ?
_____________________________________________________________________________________________________

Recherche

Pour s'exprimer et commenter, c'est juste au dessus...

Tourisme

Découvrir Nafplio: Nafpliotissa link

Catégories