Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 juillet 2013 1 15 /07 /juillet /2013 07:56

logo Edt

Source le monde.

 

Après un mois d'interruption des programmes sur les chaînes publiques de télévision, le gouvernement grec tente depuis mercredi 10 juillet au soir le redémarrage artisanal d'un embryon d'audiovisuel public, sous la forme de rediffusions, s'attirant au passage les remarques acerbes de la presse et des réseaux sociaux.

Du noir et blanc, des mélodies des années 1960, des films avec des acteurs disparus, des documentaires archéologiques... les premières heures de la "télévision publique" ont conduit les téléspectateurs vers un passé éloigné du marasme économique et social dans lequel se débat le pays.

UNE CHAÎNE "MÉPRISABLE" 

La petite équipe chargée de relancer le nouvel audiovisuel public présente une allure aussi bigarrée que les programmes, ironisaient plusieurs médias grecs. Elle est composée d'un "technicien à la retraite, un ancien réalisateur de l'ERT passé sur une chaîne privée, un cadre du Centre grec du cinéma, un salarié de la chaîne parlementaire", énumère le journal Eleftherotipia.

Les commentaires n'étaient pas plus charitables envers le logotype de la nouvelle entité : sur fond bleu canard, une sphère posée sur un ruban bicolore, qu'un graphiste sur Facebook comparaît aux rayures d'un dentifrice.

Coup de griffe supplémentaire à ce lancement chaotique, le réalisateur de 84 ans Robert Manthoulis, dont le film "Madame le maire" (1960) a inauguré la programmation, a annoncé son intention de demander des dommages et intérêts pour une diffusion sur une chaîne "méprisable".

Seuls gages aux amateurs d'informations, la mise en place d'un bandeau  de communiqués intermittent en bas de l'écran, et le rétablissement de chaînes étrangères comme la BBC ou la Deutsche Welle, qui étaient auparavant disponibles gratuitement sur le signal de l'ERT. TV5 et l'américaine CNN, qui étaient aussi rediffusées par l'ERT ne le sont plus.

( aux dernières nouvelles, TV5 MONDE est de nouveau accessible).

Légalement, le gouvernement était contraint de relancer le signal d'une télévision publique après une décision du Conseil d'Etat ordonnant la reprise temporaire des programmes, interrompus brutalement le 11 juin sur décision du gouvernement d'Antonis Samaras.

Mais il est confronté à un problème de taille. Au siège de la chaîne publique historique, dans le nord d'Athènes, des dizaines d'employés continuent de se relayer quotidiennement pour proposer émissions et bulletins d'information diffusés sur Internet, grâce au soutien de l'Union européenne de l'audiovisuel (UER).

Critiquée pour sa mauvaise gestion et sa dépendance vis-à-vis des pouvoirs, l'ancienne "vache sacrée" de la fonction publique a mué depuis sa fermeture en média alternatif et contestataire.

La nouvelle télévision publique émet donc, selon plusieurs journaux, grâce au relais d'une station privée. Le ministre de l'audiovisuel, Pantelis Kapsis, a assuré que le dialogue n'était pas rompu et que le nouvel organisme était prêt à embaucher 2 000 des 2 700 salariés de l'ERT, qui ont reçu leur lettre de licenciement, avec paiement de compensation. A condition qu'ils évacuent le bâtiment. Une éventualité rejetée par les contestataires, qui qualifient de "pirate" la nouvelle télévision. M. Kapsis a maintenu que "l'Etat ne restera[it] pas otage des syndicalistes".

 

 

Reprise d'un article du monde.fr

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by benichou - dans politique
commenter cet article
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 09:30

ert inter

Soure AFP.

La télévision publique grecque devrait recommencer à émettre des programmes en clair d'ici la fin de la semaine, selon le ministre chargé du dossier lundi, près d'un mois après la fermeture abrupte de l'organisme de radiotélévision ERT par le premier ministre.

«Oui il s'agira de retransmissions de nécessité» a répondu le ministre chargé de l'audiovisuel Public Pantelis Kapsis lors d'une émission de la radio municipale d'Athènes où il était interrogé sur la reprise cette semaine du signal audiovisuel coupé le 11 juin.

Il s'agirait alors d'une programmation temporaire en attendant la nouvelle société d'audiovisuel public, probablement à l'automne, pour succéder à la ERT, brutalement fermée notamment pour raison d'économie budgétaire, qui a débouché sur le licenciement express de 2600 personnes.

Le Conseil d'État a condamné l'État grec à réémettre des programmes au plus vite.

Selon le journal Ta Nea, le signal de l'ERT pourrait reprendre dès mercredi, essentiellement pour permettre des rediffusions de films, séries et documentaires.

 

Repost 0
Published by benichou - dans politique
commenter cet article
5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 08:50

ERT

Source: e kathimerini

De l’extérieur, le siège social d'ERT ressemblerait plutôt à un bâtiment occupé. De nombreuses banderoles recouvrent la façade, et les employés se relaient à la guérite de l’entrée pour contrôler les allées et venues. Pourtant, selon ces derniers, si ils continuent à se présenter chaque matin à leur bureau, ce n’est que pour faire leur travail, et tenter de maintenir leur activité avec les moyens du bord. C’est aussi que la plupart ne veulent pas croire à leur licenciement, et réclament, avant toute réforme, l’application de la décision du conseil d’état de rétablir les transmissions.

Dernier bastion de la résistance contre la décision du gouvernement de fermer les chaines de télévision et de radio publique, les suspicions et les rumeurs y vont bon train. Alors que les deux autres bâtiments d'ERT à Athènes sont toujours occupés par les forces de police, au quartier général d'Agia Paraskevi, on ne craint pourtant plus que la police vienne en force déloger les employés. Les locaux de contenant la plus importante concentration d’archives en Grèce, il est important, à la fois pour le gouvernement et pour les journalistes, que ses richesses soient préservées.

La chaine, qui continue d’émettre à travers le satellite et le soutien du groupe EBU (European Broadcast Union), couvre désormais presque 70% du territoire grec, et est en accès libre sur internet. Néanmoins, les conditions de travail sont difficiles, les journalistes ayant perdu leur accréditation pour produire de nouveaux reportages. Les programmes sont donc majoritairement composés de débats entre les journalistes, entrecoupés de rediffusion d’images d’archives. De nombreuses production et célébrités ont également offert leurs droits à la propriété intellectuelle pour que certains programmes continuent à être diffusés. C’est le cas notamment des célèbres « Exandas documentaries » ou du musicien grec Manos Hadjidakis.
Un large réseau de solidarité s’est créé dans l’enceinte des anciens locaux. De nombreuses personnes qui n’étaient pas employées par la chaine se relaient pour en assurer la sécurité jour et nuit, et des débats et des concerts ouverts au public sont organisés quotidiennement. La fatigue se fait de plus en plus intense au fur et à mesure que les jours passent, mais ici, hors de question de quitter le navire. Stefanos, employé depuis trente ans par ERT, n’en démord pas :

« ERT, c’était toute notre vie. Nous ne partirons pas. »

Repost 0
Published by benichou - dans politique
commenter cet article
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 11:13

athina aveugle

source Presseurop.

Après la sortie de DIMAR de la coalition, Samaras n'avait pas d'autre choix qu'un remaniement gouvernemental pour éviter des élections anticipées qui pourraient se révéler catastrophiques.

"L'objectif du gouvernement reste d'épuiser son mandat de quatre ans", entamé après les législatives de juin 2012 afin de garantir "la stabilité, de faire sortir le pays de la crise et de réaliser toutes les réformes adéquates", a expliqué M. Samaras lors de la première réunion de son cabinet.

Pour ce faire, et après le départ du troisième partenaire de la coalition, Dimar ("gauche démocratique" en grec), le premier ministre a été contraint de renforcer la position des socialistes du Pasok, qui ont dorénavant la charge de quatre ministères au lieu de deux.

Antonis Samaras reste à la tête du nouveau gouvernement, annoncé lundi, qui comptera désormais 41 membres, dont 11 onze proviennent du PASOK. 

Le leader du PASOK, Evangelos Venizelos, prend en charge le Ministère des Affaires étrangères et devient vice-Premier ministre.

Les nouveaux ministres prêteront serment ce mardi à 12h30 au Palais Maximou, avant d'entamer leur premier conseil des ministres.

Réagissant vivement à ce remaniement, Alexos Tsipras, leader du parti d'extreme gauche, et d'opposition, déclare que "ce n'est pas un jeu de chaises musicales qui peut redonner souffle à un gouvernement qui va dans le mur, ou cacher les échec du mémorandum."

Donc on prend les mêmes et on recommence.

ET les écrans sont toujours noirs!


 

Repost 0
Published by benichou - dans politique
commenter cet article
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 10:00

KOUVELIS

Fotis Kouvelis leader de DIMAR.

Fermement opposé à la coupure de ERT, et devant l'impossibité d'aboutir à un consensus sur la réeouverture de ERT, Dimar a décidé de quitter la coalition gouvernementale mise en place après les élection de l'année dernière.

Le départ du petit parti de gauche Dimar de la coalition grecque au pouvoir dirigée par le Premier ministre conservateur Antonis Samaras, sur fond de crise de l'audiovisuel public, affaiblit davantage encore le gouvernement grec, qui veut toutefois écarter le spectre d'élections anticipées.

Le Dimar a pris la décision de se retirer du gouvernement après un désaccord avec M. Samaras dans la crise de l'audiovisuel public déclenchée par le Premier ministre lorsqu'il a ordonné sans préavis d'arrêter les émissions de la radio-télévision publique la semaine dernière.

"Après la décision du Dimar de quitter le gouvernement et d'en retirer ses ministres, je vais donner aujourd'hui ma démission au Premier ministre", a dit Antonis Manitakis, l'un des quatre ministres du Dimar au sein de la coalition gouvernementale, à l'issue d'une réunion des instances de ce parti de la gauche démocratique.

Le Dimar qui participe depuis un an à la coalition gouvernementale mise difficilement sur pied pour tenter de maintenir la Grèce dans l'euro laisse donc face-à-face le couple Nouvelle-Démocratie (droite)-Pasok (socialistes).

Le gouvernement, ainsi amputé du soutien des 14 députés du Dimar, a certes toujours la majorité absolue au parlement (avec 153 sièges sur 300, 125 de la Nouvelle-Démocratie et 28 du Pasok), mais celle-ci est trop juste pour lui permettre de poursuivre efficacement les réformes structurelles imposées par les créanciers de la Grèce, regroupées sous le nom générique de mesures d'austérité et qui bousculent les intérêts acquis.

 

Jeudi soir, M. Samaras avait fait un pas dans le sens de la conciliation vers ses deux alliés, en acceptant la proposition du socialiste Evangélos Vénizélos de garder jusqu'à 2.000 des 2.700 employés de l'ERT, en contrat provisoire, dans l'attente du nouvel organisme audiovisuel.

M. Samaras a d'emblée écarté l'éventualité d'élections anticipées en Grèce, soulignant que ce qui prime en ce moment "est la stabilité dans le pays et l'avancée des réformes".

 

Jeudi soir, M. Samaras avait fait un pas dans le sens de la conciliation vers ses deux alliés, en acceptant la proposition du socialiste Evangélos Vénizélos de garder jusqu'à 2.000 des 2.700 employés de l'ERT, en contrat provisoire, dans l'attente du nouvel organisme audiovisuel.

M. Samaras a d'emblée écarté l'éventualité d'élections anticipées en Grèce, soulignant que ce qui prime en ce moment "est la stabilité dans le pays et l'avancée des réformes".

Et lee écrans ssont toujours noirs....

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by benichou - dans politique
commenter cet article
18 juin 2013 2 18 /06 /juin /2013 10:00

ERT

Désaveu cinglant pour le Premier ministre Antonis Samaras. La justice grecque a décidé lundi d'annuler le décret gouvernemental ayant ordonné la fermeture de la radio-télévision publique ERT. Les programmes vont donc pouvoir reprendre "temporairement", en attendant le jugement définitif de l'affaire et la constitution d'un nouveau groupe public.

Lundi, le Conseil d'État, plus haute juridiction administrative du pays, a tranché : le décret gouvernemental, décision du Premier ministre Antonis Samaras, est suspendu. De fait, les programmes de l'ERT vont pouvoir reprendre immédiatement, en attendant que les juges se prononcent définitivement sur l'affaire. Mais cette annulation n'est pour l'instant que "temporaire", en attendant la constitution d'un nouveau groupe audiovisuel.

 

Il s'agit d'une première victoire pour le syndicat grec de l'audiovisuel public, qui avait saisi le tribunal administratif pour contester la décision, très contestée, de de fermer la radio télévision publique ERT . L'émetteur avait été brutalement coupé, mardi dernier, mettant au chômage plus de 2.500 salariés. La raison invoquée : la nécessité d'opérer des coupes budgétaires.

La décision de fermer la radio-télévision publique, mardi dernier, avait suscité la polémique et la colère en Grèce et à travers le monde, jetant des milliers de Grecs dans les rues pour manifester.

Mais lundi, le Premier ministre Antonis Samaras a anticipé la décision du Conseil d'État, proposant à ses deux partenaires de la coalition au pouvoir - les socialistes du Pasok et la Gauche démocratique - une réouverture "transitoire" de l'ERT, selon une source gouvernementale. Une proposition déjà formulée en fin de semaine dernière.

Une commission tripartite, représentant les partis au pouvoir, serait chargée de faire démarrer la radio-télévision publique, sous une nouvelle forme. L'enjeu est de taille ; il s'agit d'éviter une nouvelle crise politique dont la Grèce n'a vraiment pas besoin.

 

Repost 0
Published by benichou - dans politique
commenter cet article
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 09:00

television gr fermée

Source Ekathimerini.

Sans aucun préavis, le gouvernet Grec a supprimé par un simple décret ( totalement anticonstitutionnel), a supprimé les TV et Radio publiques... Avec une méthode radicale : couper les émetteurs!

2600 emplois publics supprimés d'un coup : la Troïka n'en espérait pas.

C'est un grave coup contre la démocratie que même les colonels n'avaient pas osè faire!

Les personnels résisistent et n'ont pas quitté leurs bureaux. Ils continuent à émettre sur des fréquences digitales et sur internet.Les réactions à ce véritable coup d'état, sont nombreuses: une grêve de solidarité des chaines privées et des journalistes de la presse écrite.

Une journée de grève générale est prévue aujourd'hui en protestation contre cette décision.Elle semblr être trè suivie. Les réactions sont à l'avenant :

"Le gouvernement a de façon illégale et abusive coupé le signal des antennes de télécommunications grecques alors qu'il n'en n'a ni le droit constitutionnel, ni l'autorisation via le conseil d'administration de la radiotélévision nationale" explique-t-il. "Nous avons un gouvernement qui rappelle plus la Roumanie de Ceaucescu qu'un gouvernement issu du vote du peuple", assène-t-il.

  

Plus loin, Dimitris Papadimitriou, le directeur général de la radio chez ERT, qui couvre 19 stations régionales, sept nationales et une radio qui émet dans le monde entier en grec, à destination essentiellement de l'importante diaspora répartie aux quatre coins de la planète, "s'attendait à quelque chose comme ça". "Une telle chose ne s'est jamais passée, même pas durant la dictature. Ils disent qu'ils vont rouvrir en septembre, mais rien n'est aussi permanent que le provisoire en Grèce", affirme l'homme, qui est aussi un compositeur connu en Grèce.

C'est un vrai choc qui risque de déboucher sur une crise politique, car ni le PASOK ni DIMAR n'ont été consultés, ni même tenus au courant.

Repost 0
Published by benichou - dans politique
commenter cet article
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 10:30

MERKEL devorane

Repost 0
Published by benichou - dans politique
commenter cet article
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 14:50

ecolier troika

C'est un injure au peuple Grec, et aussi à son enseignement.

 

 

 

Repost 0
Published by benicchou - dans politique
commenter cet article
11 mars 2013 1 11 /03 /mars /2013 10:50

supervised democrascy

l'assistanat, c'est juste le contraire d'une vraie démocracie.

 

 

Repost 0
Published by XXXXXXXXX - dans politique
commenter cet article

Présentation

  • : kafenio
  •  kafenio
  • : Bienvenue au Kafenio,le café traditionnel grec, ou l'on refait le monde pendant des heures devant un café et un verre d'eau, un ouzo ou un tsipouro. alors skietho, metrio ou glyko?* * sans sucre, moyen ou très sucré ?
  • Contact

Bienvenue au Kafenio,le café traditionnel grec, ou l'on refait le monde pendant des heures devant un café et un verre d'eau, un ouzo ou un tsipouro.
Alors skietho, metrio ou glyko?*
* sans sucre, moyen ou très sucré ?
_____________________________________________________________________________________________________

Recherche

Pour s'exprimer et commenter, c'est juste au dessus...

Tourisme

Découvrir Nafplio: Nafpliotissa link

Catégories